Œuvre du Pain des Pauvres

L’Association promeut et administre l’Œuvre du Pain des Pauvres, fondée en 1887, en distribuant chaque jour du pain à son siège et en aidant sous toute forme considérée utile tous les besogneux. Tous les jours trois quintaux de pain frais et chaud sont distribués aux pauvres de la ville, aux immigrés de toute race et religion. Le pain n’est pas seulement distribué au siège de la rue Locatelli mais donné aussi à de nombreuses institutions caritatives de la ville, aux institutions religieuses, aux Cuisines Economiques qui nous en demandent plus de trente kilos par jour, à la Maison Mater Boni Consilii qui aide les jeunes filles en difficulté, à la Maison de l’Enfant qui organise diverses activités pour les jeunes.

Au numéro 13 de la rue Locatelli, chaque mois, plus de 3000 personnes sont aidées par l’Œuvre du Pain des Pauvres, des chiffres qui semblent incroyables à tous ceux qui ne croient pas en la Providence. Selon les prévisions, ces chiffres vont encore augmenter en raison de l’arrivée de nouveaux immigrés en provenance de l’Afrique du Nord mais aussi à cause de la pauvreté qui touche nos villes aussi et où tant de familles autrefois capables de vivre dignement, ne sont plus en mesure de supporter les coûts de la vie actuelle.

Les sœurs tertiaires franciscaines élisabéthaines que l’évêque de Padoue, monseigneur Girolamo Bortignon, il y a soixante-quatre ans, a chargées de la distribution du pain sont tous les jours présentes avec leur travail, leurs conseils et leurs prières. C’est aussi grâce à la sainteté de ces âmes consacrées que prospère l’œuvre principale de notre Association.