Une ferme pour soutenir Arul Home

Sans doute vous souvenez-vous on a inauguré la Arul Home (la maison de la grâce) auprès de la communauté de Selvapuram, en Inde, pour accueillir 60 personnes âgées sans soutien familial. À partir de ce jour-là et malgré les difficultés dues à la pandémie de la Covid 19 qui a ravagé l’Inde, nos amis de l’Association WEP (Welfare and Education for the Poor) n’ont jamais cessé de travailler pour pouvoir commencer les activités de la Maison.

Ils se sont occupés de l’organisation et de la sélection des hôtes et avec les autorités sociales et sanitaires de la zone, ils ont pensé à un projet qui pourrait les aider à payer les frais de la structure puisqu’on ne demande qu’une petite contribution aux hôtes qui sont déjà dans des conditions très précaires. Ainsi est née l’idée d’une ferme attenante la structure où élever des vaches et pour réaliser des produits laitiers et le ghee (le beurre indien typique). Le projet prévoit l’achat de dix vaches et la construction d’une petite étable.

Les activités prévues sont: la traite des vaches et la réalisation de produits laitiers qui seront en partie utilisés pour la Maison et en partie pour la vente. Puis l’activité de la ferme permettra d’utiliser les excréments des vaches pour construire une petite installation de biogaz pour produire le gaz nécessaire à la Maison. Ce projet a été pensé en parfaite adéquation avec la logique de la durabilité et en engageant à tour de rôle dans les activités de la ferme les hôtes selon leurs possibilités.

Comme nous l’avons déjà souligné, l’un des buts de la Maison n’est pas seulement d’accueillir les personnes âgées seules mais aussi de leur permettre d’avoir une vie digne, sereine et satisfaisante, en gardant autant que possible leur indépendance. De nombreux hôtes ont vécu le drame de l’abandon de la part des membres de leur famille qui sont partis pour chercher un travail, de la solitude, de la peur et de l’angoisse de ne pas pouvoir faire face à la situation. Pour eux, avoir trouvé un lieu accueillant est certainement une source de grande consolation.

Arul Home ne veut pas être seulement un abri mais une communauté à laquelle appartenir en lui donnant une petite contribution. Afin que tout cela puisse se réaliser, nous avons besoin d’un petit geste de solidarité pour pouvoir acheter les premières vaches: le coût pour en acheter une s’élève à 200 euros. Un geste simple pour offrir une aide durable et efficace.

 

 

Ilaria Urbinati